Kit 36.6° Freezsnow

54,00 €
TTC
  • Livraison offerte dès 200€ d'achat
 en France Métropolitaine
  • Commande validée avant 11h, expédiée le jour même
  • Paiement sécurisé 3D Secure

Le Kit 36.6° est composé de 4 poches de neige, d’une housse en microfibre noire 88% Polyester 12% Polyamide, clipsable sur le fond de votre lingerie (sert de maintien mais n’isole pas du froid, à vous d’isoler suivant votre ressenti au froid pour ressentir une extrême douceur de froid), et d’un petit sac isotherme, pour le transport.

« Le Bain Dérivatif, pratiqué avec les poches 36,6° a pour effet d’activer le facia. Celui-ci, en vibrant, fait circuler les graisses brunes réparatrices et active ainsi dix-huit fonctions fondamentales au bon équilibre du corps. La pratique du bain dérivatif réduit l’état inflammatoire : il remet le corps à la température interne idéale moyenne de 36,6°C, (que notre température soit trop élevée ou trop basse.) » Le Bain Dérivatif de France Guillain aux éditions du Rocher.

Poche de froid :  84,75% PE polyéthylène / 15,25% Polyamide nylon / Intérieur : eau encapsulé 

Largeur : 6,5 cm  Épaisseur : 0,7 cm Longueur : 20 cm

Protection : en microfibre  noire 88% Polyester 12% Polyamide / Lavable à la main

VOIR FAQ 

Bravo, comme nous, vous avez choisi la 36°6, la poche froide française !

Suivons bien le mode d’emploi (Écrit par France Guillain)

 

Tout d’abord, il existe sur mon site www.bainsderivatifs.fr ainsi que sur ma page Facebook Méthode France Guillain la vidéo 36°6 qui montre comment l’utiliser.

Nous mettons ici les points les plus importants.

En résumé : le Dr Adrian Vander, 20 années d’expérience en tant que directeur de Sanatorium à Leipzig en Allemagne, est formel : le Bain dérivatif de Louis Kuhne, en actionnant brutalement le fascia, épuise la personne fatiguée et peut faire bouger les prothèses internes. Dès 1957, il recommande des bandes froides 4 h par jour, plus toute la nuit[1]. En 1957, personne n’a de congélateur. La 36°6 est bien plus commode !



[1] Encyclopédie de la médecine familiale Dr Adrian Vander édition espagnole Barcelone sur le web 

Enveloppe externe : plastique chirurgical qui permet une hygiène parfaite. On savonne après usage, on essuie et on remet immédiatement au congélateur, ce qui est impossible avec une poche froide en tissu.

A l’intérieur, des petites billes qui éclatent peu à peu en neige et la rendent encore plus performante. Elle change peu à peu d’aspect, c’est normal.

Pas de risque de brûlure : contrairement à un gel qui peut descendre à -20°, la 36°6 ne descend pas en-dessous de zéro. Et comme la neige, elle n’absorbe pas la chaleur.

Plus elle est bien enveloppée, plus le froid dure longtemps

Selon votre température interne (rectale), une 36°6 tient le froid progressivement de 20 minutes à une heure. Deux 36°6 conjointes bien enveloppées tiennent 2 ou 3h.

Tout le monde ne perçoit pas le froid de la même manière, et pour chacun de nous, cette perception diffère selon la saison, selon notre degré de fatigue. Il est très important de le prendre en compte. Il est impossible de fabriquer une poche qui suive toutes nos variations. 

L’enveloppe qui accompagne les poches a pour fonction première de les maintenir en place. Il incombe donc à chacun de rajouter, par-dessus, une isolation de son choix ; pour ma part, je pose, soit deux carrés de papier essuie tout, soit un carré de coton microfibre. Mais vous pouvez avoir besoin de beaucoup mieux l’isoler.

Au moment où l’on est en contact avec la poche en place, clipsée au fond du slip, on ne doit pas sentir le froid immédiatementLa fraîcheur très douce ne doit devenir perceptible qu’après au moins 5 minutes, la sensation doit être extrêmement douce.

Si la perception est glaciale, la poche se réchauffe très vite. Si la perception est très douce, le froid dure longtemps. C’est la condition essentielle du bon fonctionnement des fascias, expliqué longuement dans Le Bain dérivatif éditions du Rocher.

On peut glisser 2 poches dans l’enveloppe pour travailler longtemps assis. Pour la nuit, je vous recommande de visionner la vidéo 36°6 sur www.bainsderivatifs.fr.

Fille ou garçon, elle se met au fond du slip. Elle n’est faite ni pour le string, ni pour le caleçon.

Les miennes ont 4 ans, je m’en sers toujours tous les jours, toute la journée.

L’idéal est d’en posséder 8, soit deux kits de 4.

Le mieux est de les conserver dans une boite au congélateur. Avant un premier usage on les met 3h au congélateur, ou beaucoup plus longtemps au freezer.

Le plus possible, tout le temps que l’on passe assis au bureau ou chez soi, est la meilleure de toutes les réponses à cette question. 

Certains kamikazes, au moment où la 36°6 sort du congélateur en ayant un peu durci, la broient entre leurs mains. Je suis donc obligée d’écrire qu’il ne faut jamais le faire ! Tout ce qui est gelé se brise comme du verre, même un câble en acier !

La 36°6 élimine l’état inflammatoire chronique bas, elle ramène notre température interne, rectale, à la norme. Le matin au réveil, avant de sortir du lit, nous sommes à 37°. Le soir au coucher du soleil, nous sommes à 35°8/9. La moyenne sur 24h est de 36°6.

Si notre température rectale moyenne est au-dessous ou au-dessus de 36°6, dans les deux cas, nous sommes en état inflammatoire chronique bas. Et nous sommes frileux.

En supprimant cet état inflammatoire chronique bas, la 36°6 permet l’activation des 18 fonctions des graisses brunes, décrites en conférence sur mon site ainsi que dans La Méthode France Guillain et dans Le Bain dérivatif aux éditions du Rocher. 

Ces graisses brunes que nous pouvons fabriquer avec bonheur en consommant les Miam-Ô-Fruit et Miam-Ô-5 décrits dans plusieurs de mes livres, ainsi que sur mon site www.bainsderivatifs.fr.

Le fabriquant a mis une note dans votre kit déconseillant la poche froide aux personnes qui ont un syndrome de Raynaud (doigts qui blanchissent au froid par exemple). Bien évidemment on n’applique pas la poche sur ses doigts ! Par contre, en bonne et due place, elle élimine peu à peu ce syndrome ! Cette note est donc absurde avec cette méthode.

Ne jetez pas l’enveloppe isotherme, elle permet d’en emporter au bureau.

Et retenez bien : 1. Enveloppez suffisamment la poche pour ne pas sentir le froid quand vous venez de la placer. 2. Elle supprime la frilosité !

 

Vous avez aussi, aux éditions du Rocher, La Méthode France Guillain et Le Bain dérivatif qui vous disent tout sur cette méthode.

Les huiles essentielles

huile essentielle Badiane
Badiane
huile essentielle Cèdre de l'Atlas
Cèdre de l'Atlas
huile essentielle Réglisse
Réglisse
huile essentielle Avoine noire bio
Avoine noire bio

Recommandés par nos clients

Avis clients